BUSHIDO KEN BLESOIS

KARATE-DO SHOTOKAN / KOBUDO OKINAWA / TRAINING-DEFENSE-FEMININ


News
NR Sport adapté ce matin !
< | >

NR Sport adapté ce matin !

Publié le 15 janvier 2017 par

Ils l'ont fait, Bravo !

NR Sport adapté ce matin !

Fort de ses 120 adhérents, le Bushido Ken blésois compte dans ses rangs Cédric Richard (24 ans) et Christiane Joliveau (19 ans), deux jeunes gens dont l'entraîneur René Huin est particulièrement fier puisqu'ils pratiquent en sport adapté et qu'ils ont réussi à décrocher leur ceinture noire, ce qui n'était jamais arrivé en Loir-et-Cher : « Ces deux combattants sont arrivés chez nous voilà six ans et ils ont vu leur courage et leur abnégation récompensés. » 
Que de chemin parcouru depuis qu'ils ont foulé ensemble le tatami local pour la première fois. Pourtant Cédric, quand il décida de faire du sport, avait pris une toute autre direction : « En 2008, je me suis dirigé vers le tennis. Mais je n'ai pas accroché. Le prof a aussi manqué de patience avec moi. » Pas question pourtant de renoncer : « J'étais passionné de films sur les arts martiaux, c'est comme çà que je me suis retrouvé aux portes du dojo, emmenant avec moi Christiane Joliveau, ma future belle-sœur. Le premier contact a été chaleureux. Nous avons été très bien intégrés, et pas mis du tout de côté. Le plus dur au début, cela a été d'assimiler les commandements qui sont donnés en japonais. »

" Ce sont les plus assidus "

Ce moment d'inquiétude passé, nos deux karatékas se sentent complètement dans leur élément et deviennent parmi les plus fidèles aux entraînements. « Ce sont les plus assidus, confirme leur coach. C'est comme ça qu'ils ont passé régulièrement les grades pour devenir ceinture marron, après de nombreux titres départementaux. Pour l'obtention du Shodan (ceinture noire 1er dan), il a fallu cependant un peu plus de temps. Au début, Cédric ne voulait pas que l'on fasse cas de son handicap et il a échoué par deux fois. J'ai réussi à le convaincre de prendre une licence handisport et la troisième fut la bonne. Pour eux, c'est désormais la fin de l'apprentissage, comme on a coutume de dire, et le début du métier. » 
Cette étape franchie, Cédric qui s'occupe aussi avec talent des montages vidéos du club et répond toujours présent quand on le sollicite, ne compte pas s'arrêter là. « Le karaté m'a apporté la sagesse dont j'avais besoin. Je suis beaucoup plus calme désormais. Alors je ne me donne pas de limite. Tant que la passion sera là, je continuerai avec comme prochain objectif de devenir 2e dan. »

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Participer au site : news photo video
avatar Se connecter